Violences policières

Ces si lourdes accusations que Macron ne veut pas entendre… Et que la presse française relaie avec parcimonie.

Lors de l’Acte XII, hommage aux blessés et demande de l’arrêt de l’utilisation des grenades et des LBD40 par les forces de police

Petit récapitulatif non exhaustif

17 Décembre 2018 Après un mois de manifestations, AMNISTY INTERNATIONAL, pointe les très nombreux dérapages policiers… dans une grande discrétion médiatique, comme le relève ACRIMED,

https://www.acrimed.org/Gilets-jaunes-voile-mediatique-sur-les-violences

26 Février 2019 Le CONSEIL DE L EUROPE, par la voix de la Commissaire aux Droits de l’Homme, s’inquiète des violences policières en France, et demande notamment la suspension de l’usage du LBD40.

https://www.coe.int/fr/web/commissioner/-/maintaining-public-order-and-freedom-of-assembly-in-the-context-of-the-yellow-vest-movement-recommendations-by-the-council-of-europe-commissioner-for

28 Février 2019 CONFERENCE DE PRESSE « Vers l’interdiction des armes mutilantes » organisée à Paris, par Marie-Christine Vergiat, Députée européen

Avec David Dufresne, Journaliste et documentariste ; Raphaël Kempf, Avocat; Florent Marcie, Reporter de guerre blessé lors d’une manifestation Gilets Jaunes par un tir de flashball ; Laurent Thines, Neurochirurgien.

 Ces témoins et experts dressent le constat catastrophique de 3 mois de répression policière :

« une chose est sûre : ce sont des armes dangereuses, mutilantes, voire mortifères. <cela est> confirmé par le Parlement Européen, les experts en charge de ces questions à l’ONU, la Commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe » Marie Christine  Vergiat

« la grenade GLI F4 est une arme de guerre  (rapport conjoint de l’IGPN et de l’IGGN 2014) »  Raphaël Kempf

« l’Etat joue une stratégie de la tension » Raphaël Kempf

« 12 000 tirs de LBD en 3 mois !!» David Dufresne

« Après le déni, sont arrivés les mensonges d’Etat» David Dufresne

« Les tireurs braquent à la tête. Il y a un déni de réalité» Florent Marcie

« Où allons-nous ? Finalement s’il y a des gens éborgnés, des mains arrachées, c’est pas très grave ?? » Florent Marcie

« Ce sont vraiment des blessures de guerre » Laurent Thines, Neurochirurgien

PM PETITION A SIGNER ET FAIRE CIRCULER! lancée par Laurent THINES, neurochirurgien et chef de service au CHRU de Besançon demandant un moratoire pour l’utilisation des armes non létales.

https://www.change.org/p/les-soignants-français-pour-un-moratoire-sur-l-utilisation-des-armes-dites-moins-létales

6 Mars 2019 Michele BACHELET Haut Commissaire des Droits de l’Homme aux NATIONS UNIES, demande une enquête sur l’usage excessif de la force en France,

http://www.rfi.fr/france/20190306-gilets-jaunes-onu-demande-enquete-usage-force-bachelet

9 Mars 2019 35 Ophtalmologistes rendent publique une lettre adressée à E Macron un mois plus tôt et restée sans réponse. Cette lettre, au constat des blessures oculaires gravissimes de nombreux manifestants demande un moratoire pour l’utilisation des LBD.

Conclusion provisoire : en plus des milliers de témoignages videos de gilets jaunes, soignants reporters etc…, circulant sur les réseaux sociaux, les analyses détaillées de David Dufresne et de quelques autres, ce sont les personnels soignants au contact direct des blessés, les instances internationales qui pointent crûment une répression policière qui ne se cache pas… mais se dit si peu . Pour combien de temps encore ?

Partagez

Laisser un commentaire